Florian Zumwald

Florian Zumwald

« Franc » et « précis » : ce sont les maître-mots dans mon travail, que ce soit pour des clients ou des projets personnels. Pour nuancer le côté assez brut – et parfois sec – de mes compositions, j’aime apporter du grain et de la couleur sous forme de dégradés. En outre, les belles typographies me passionnent et je tâche de les mettre en valeur dans mes productions visuelles. Mes inspirations se trouvent dans l’architecture, le design, ou encore dans les films de science-fiction spatiale à l’apesanteur omniprésente, avec leur esthétique claire/obscure. Le graphisme suisse des années 1960 m’influence également beaucoup par son côté fonctionnel, simple et élégant. La musique électronique m’aide souvent à développer l’ambiance dans mes visuels, que ça soit pour la couleur, la texture, ou encore les lumières. @_tsoomtsoom_ www.tsoom.ch

Florian Zumwald

Olivier Weber

Olivier Weber

Graphic designer suisse des années deux mille et, depuis toujours, attiré par les projets artistiques audacieux et les collaborations. « Inverser la rotation de la planète* » est ma motivation, se réapproprier les codes et voir disparaître le suffisant font partis de mes souhaits les plus tenaces. S’exprimer en toute liberté et apporter à notre société de nouveaux ingrédients me motive tout autant que de cuisiner, vivre avec la nature, voir Alice Glass en concert, entrer dans le monde d’Alex Garland ou encore, m’occuper de ma famille. * Diabolo Gum « 365 jours ouvrables »

Olivier Weber

Adrien Pisler

Adrien Pisler

Adrien Pisler est né en 1987 à Lausanne. Issu d’une famille de musicien il a baigné depuis son enfance dans une atmosphère qui favorisais la créativité. Son style se caractérise par la volonté de ne faire aucuns croquis préparatoires et de créer de manière spontanée et immédiate, en utilisant le stylo. Les erreurs et imperfections du trait deviennent donc une qualité recherchée par l’artiste. @adrien.pisler

Adrien Pisler

LaMayo

LaMayo

Des courbes et des enchevêtrements que l’on se surprend à suivre du bout des doigts, des routes qui invitent à l’exploration, des océans de lignes dont les vagues viennent caresser les pupilles, noir sur blanc. Les illustrations de LaMayo « Naila Maiorana » n'ondulent pas seulement sur la toile mais aussi sur vos supports préférés afin de nous emmener loin, à des kilomètres de la grisaille du bitume que l’on foulera désormais au gré de ses dessins. @la_mayo 

LaMayo

Pre-loader
x